Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

MONTAGE : RÉMY MEISTER - THE SHITTY LEFTOVERS EDIT



Rémy Meister est le plus grand des diseurs de merde. Pour sûr, nous le sommes tous un peu, mais lui joue dans une autre catégorie. Faut être honnête, c'est sur que son sens de la critique s'applique aussi à lui-même, à en juger par le nom qu'il a choisi pour cet edit. A votre tour de jouer à présent, et de dire toute la merde que vous voulez: je doute cependant que personne puisse battre Rémy à ce petit jeu !

Rémy Meister is one hell of a shit talker. Granted, we all are, but he usually takes it to a whole other level. To be fair though, his extreme criticism also applies to himself, hence the name he chose for this little leftovers edit. Now it is up to you to watch it and talk all the kind of shit you want: I highly doubt anyone can beat Rémy himself at this little game anyway!

My Great Web page En savoir plus 17 commentaires

MONTAGE : RÉMY MEISTER VERSUS GHETTO PARK



Merde, mais à quoi ça sert d'écrire un article pour Frenchy Fries ? Merde, mais quand en plus ça doit servir d'introduction à une vidéo qui ne sert à rien, je me dis “merde” encore plus ! En même temps, faire du patin à roulettes ça ne sert à rien non plus, alors peut-être suis-je en train de faire quelque chose d'intéressant. L'inutilité est le concept artistique premier dont je me réclame.

Shit, what's the point in writing an article for Frenchy Fries ? Shit, and when it's meant to be used as an intro for an edit which is useless, I say “shit” some more ! At the same time, skating is useless anyway, so I might be doing something interesting in the end. Uselessness is the primary artistic concept I stand for.

My Great Web page En savoir plus 5 commentaires

MONTAGE : RÉMY MEISTER SSM PROMO 2011



En ces temps de doute et de résignation populaire, le système capitaliste et ses techniques de propagande sont plus que jamais mis à mal. Le microcosme qu'est celui du patin à roulettes n'est pas épargné par cette logique de consommation frénétique sollicitant la croissance à tout prix, mais malheureusement les voix contestataires font défaut. Rouler pour vendre du plastique, du tissu, travailler son image de pro-skater pour répondre aux exigences du marché, et surtout produire, un maximum, communiquer sur tout et n'importe quoi, en quantité presque industrielle.

In these times of doubt and popular despair, the capitalist system and its propaganda techniques suffer some damages. The small world of rollerblading isn't immune to this either, but unfortunately dissenting voices are missing when it comes to opposing this consumerism frenzy, seeking growth at any price. Rolling to sell plastic, fabric, to improve one's pro-skater image to meet the market's requirements, and most of all, rolling to produce as much as possible, to advertise anything and everything, in almost industrial quantities.

My Great Web page En savoir plus 101 commentaires

MONTAGE : RÉMY MEISTER - RAW FALLS SECTION



Certains aiment emprunter des chemins inégaux et cahoteux. Skating violent, style rude et cru... Et de méchantes replaques. Cela pourrait assez bien résumer la vision de Rémy Meister. Son skating instinctif, plein de créativité, et son style brut dénotent sur la scène Européenne aujourd'hui. Et c'est aussi pour cela qu'il mérite amplement sa place dans le team SSM.

Some people just like it rough. Rough skating, raw style... And harsh landings. That could sum up Rémy Meister's attitude quite well. His raw and instinctive skating, and his unrefined style sure make him stand out on the actual scene of top European skaters. That's also why he truly deserves his spot in the SSM team.

En savoir plus 84 commentaires

MONTAGE : HOME CONTEST 5 - GOODBYE EDITION



Même les meilleures choses ont une fin. Après une folle année passée dans les murs célèbres du 116 à Bruxelles, toute l'équipe avait été informée par le propriétaire que tout prendrait fin le 30 Juin. Tant qu'à partir, autant le faire avec classe, bruit et fureur, et ainsi mettre sur pied le cinquième et final Home Contest.

Even the best things come to an end some day. After spending roughly a year in the infamous 116 mansion in Brussels, the whole crew had been informed they'd be expelled on the 30th of June. They came to the realization that if they had to move on, at least they'd move on with style, and thus they put together the fifth and final Home Contest.

En savoir plus 79 commentaires

MONTAGE : HOME CONTEST - ORPHÉE'S BIRTHDAY



27 Septembre 2009, vingt-cinquième automne d' Orphée Bristow, une rampe de lancement dans la cuisine (Antoine Erimian, artisan menuiser et bureaucrate d'études), un plaquage digne des Compagnons les plus qualifiés (Quentin Mandron, Farside Crash, Antoine et moi même), ainsi qu'une barre. Voila ce qui a ramené chez nous quelques curieux qui se demandaient ce qu'il allait bien pouvoir arriver au Cent Seize.

September 27th 2009, Orphée Bristow's 25th birthday, a launch ramp in our kitchen (courtesy of Antoine Erimian, carpenter, wood carver and architect), the floor all covered in wood too thanks to some quality work (Quentin Mandron, Farside Crash, Antoine and myself), and a grindable couch to top it all off. This is what got some curious minds to pay us a visit at the One Sixteen, all wondering what kind of madness would unfold.

En savoir plus 527 commentaires
, , , , , ,