Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

MONTAGE : RUMBLE ON THE MACADAM 2013


Antony Pottier - savanna to soul 540

Imaginez une ville sans voiture où tous les spots seraient accessibles. Oui c'est une utopie aujourd'hui les villes sont conçues pour les voitures. La voiture était la rêne dans les années 70 mais la transition est engagée.

Imagine a city without a car where you could skate all the spots. Yes it is a utopia today's cities are designed for cars. The car was rein in the 70s but the transition is underway.

My Great Web page En savoir plus 6 commentaires

MONTAGE : RÉMY MEISTER VERSUS GHETTO PARK



Merde, mais à quoi ça sert d'écrire un article pour Frenchy Fries ? Merde, mais quand en plus ça doit servir d'introduction à une vidéo qui ne sert à rien, je me dis “merde” encore plus ! En même temps, faire du patin à roulettes ça ne sert à rien non plus, alors peut-être suis-je en train de faire quelque chose d'intéressant. L'inutilité est le concept artistique premier dont je me réclame.

Shit, what's the point in writing an article for Frenchy Fries ? Shit, and when it's meant to be used as an intro for an edit which is useless, I say “shit” some more ! At the same time, skating is useless anyway, so I might be doing something interesting in the end. Uselessness is the primary artistic concept I stand for.

My Great Web page En savoir plus 5 commentaires

PHOTOS : RUMBLE ON THE MACADAM - PHOTO REPORT



Nous vous avons présenté il y a maintenant quelques semaines notre vidéo sur l'Embrouille Sur Le Bitume: brève mais savoureuse, y manquaient cependant certains moments de la journée. Grâce à notre photographe & ami Mathieu Hennebert, voici à présent un reportage complet, pour vous assurer n'avoir rien manqué de cette journée un peu spéciale!

A couple of weeks ago, we ran a video report on the Rumble On The Macadam session in Brussels: short but sweet, it didn't nearly cover everything that went on that day though. Thanks to photographer & friend Mathieu Hennebert, here's an extended report on that particular day, so you can make sure you didn't miss anything!

My Great Web page En savoir plus 4 commentaires

EVENT : RUMBLE ON THE MACADAM ANNOUNCEMENT & PICS



"LA VILLE EST A NOUS !" C'est ce que toute bonne meute de passionnés de patins à roulettes de rue devrait s'écrier au matin de la journée sans voitures, et cette fois ci, le dimanche 18 septembre, nous avons décidé de vous prévenir à temps pour vous faire partager le plaisir d'agresser l'asphalte dans une capitale sans klaxons ni gaz d'échappement, et où la signalisation est réduite à l'état de pure décoration.

"THE CITY IS OURS !" That's what every good pack of enthusiastic street skaters should yell on the morning of the Day Without Cars, and this time, Sunday, Sept. 18, we decided to warn you in time for you to share the pleasure of attacking the asphalt in a capital without horns or exhaust gas, and where the street signs are reduced to a state of pure decoration.

"DE STAD IS VAN ONS!" Dat is wat elke gepassionnerede vagabond van rolschaasten zou roepen 's morgens vroeg op een autoloze-zondag, maar deze keer op zondag 18 september, hebben we beslist u op tijd te verwitigen. Zo dat u zou mee kunnen genieten van de aanval op het capitale asfalt, zonder getoeter, geen ne gas, waar de signalisatie maar een decoratie is.

My Great Web page En savoir plus 20 commentaires

MONTAGE : HOME CONTEST 5 - GOODBYE EDITION



Même les meilleures choses ont une fin. Après une folle année passée dans les murs célèbres du 116 à Bruxelles, toute l'équipe avait été informée par le propriétaire que tout prendrait fin le 30 Juin. Tant qu'à partir, autant le faire avec classe, bruit et fureur, et ainsi mettre sur pied le cinquième et final Home Contest.

Even the best things come to an end some day. After spending roughly a year in the infamous 116 mansion in Brussels, the whole crew had been informed they'd be expelled on the 30th of June. They came to the realization that if they had to move on, at least they'd move on with style, and thus they put together the fifth and final Home Contest.

En savoir plus 79 commentaires

MONTAGE : HOME CONTEST NUMBER 4 IN BRUSSELS



17 Avril 2010, la crémaillère de Lola "La Sister", les 21 ans de mon fils Castorfly Motherfucker, d'autres anniversaires à quelques jours près et dans le désordre, Antoine Erimian, Kangou, Nicolas Rue et certainement d'autres. On se questionne, on utopise, il va falloir faire les choses en grand, on reve d' un podium, un rail carré, un demi-bowl avec son coping, enfin c'est reparti quoi, HOME CONTEST NUMERO QUATRE, " fais té-sau ta son-mai reu-fré !"

2010, the 17th of April. Sister Lola's welcoming party, my son Castorfly's 21st birthday, and some other events and birthdays all mixed in there as well : Antoine Erimian, Kangou, and a few others. Some questions in our minds, some more utopias, we had to do it big this time : a podium, a square rail, half of bowl with its piece of coping, well it's here again, THE HOME CONTEST NUMBER FOUR : « blow your house up my brother !»


En savoir plus 62 commentaires

MONTAGE : HOME CONTEST - ORPHÉE'S BIRTHDAY



27 Septembre 2009, vingt-cinquième automne d' Orphée Bristow, une rampe de lancement dans la cuisine (Antoine Erimian, artisan menuiser et bureaucrate d'études), un plaquage digne des Compagnons les plus qualifiés (Quentin Mandron, Farside Crash, Antoine et moi même), ainsi qu'une barre. Voila ce qui a ramené chez nous quelques curieux qui se demandaient ce qu'il allait bien pouvoir arriver au Cent Seize.

September 27th 2009, Orphée Bristow's 25th birthday, a launch ramp in our kitchen (courtesy of Antoine Erimian, carpenter, wood carver and architect), the floor all covered in wood too thanks to some quality work (Quentin Mandron, Farside Crash, Antoine and myself), and a grindable couch to top it all off. This is what got some curious minds to pay us a visit at the One Sixteen, all wondering what kind of madness would unfold.

En savoir plus 527 commentaires

MONTAGE : REMY MEISTER'S SUICIDE



Certaines personnes ont une manière de fonctionner qui leur est propre. Rémy Meister a sa façon à lui, bien spécifique. Cela s’appelle “working by crisis”. C’est soit trop, soit trop peu. Un sentiment d’extase maniaque ou bien de dépression profonde. L’ingurgitation de plusieurs kilos de chocolat, ou pas une miette de pain… Pendant plusieurs jours. Dans le cas précis de Rémy, il semblerait que le seul équilibre qui lui soit accessible est atteint lorsqu’il surfe avec aise sur des rails à la mort.

Some people have their very own way of functioning. Remy Meister has his own, specific way. It is called “working by crisis”. It’s either too much or not enough. Feeling ecstatic or being depressed. Eating several pounds of chocolate or not eating at all… For days. As far as Remy is concerned, it seems like the only balance he can find is when he’s surfing death rails on his skates.

En savoir plus 128 commentaires

MONTAGES : Q. MANDRON & S. MOSSELMANS



Quentin Mandron et Stéphane Mosselmans sont deux fortes têtes au caractère bien trempé. C'est pourquoi nous avons pensé, pour une fois, qu'il serait logique de les laisser se charger eux-même du texte de présentation de ce profile partagé, filmé à travers plusieurs skate parks de France et de Belgique par Samuel "Bodchoy" Courdent, et monté par ses soins quelque part entre la France et l'Irlande. Enjoy !

Quentin Mandron and Stéphane Mosselmans are two strong characters. That's why we thought that for once, it would make sense to let them take care of the editorial piece to present their shared profile, filmed in multiple skate parks throughout France and Belgium by Samuel "Bodchoy" Courdent, and edited somewhere between France and Ireland. Enjoy !

En savoir plus 550 commentaires

MONTAGES : STEPHANE MOSSELMANS


STEPHANE MOSSELMANS 2007 PROFILE from Frenchy Fries on Vimeo.

Stéphane Mosselmans est un phénomène. Si Dustin Latimer l'avait rencontré, il l'aurait adopté comme son fils. Si Chris Farmer l'avait vu rouler, il aurait voulu être juste comme lui.

Stéphane Mosselmans is a phenomenon. If Dustin Latimer had met him, he would have adopted him as his son. If Chris Farmer had seen him skate, he would have wanted to be just like him.

En savoir plus 714 commentaires

MONTAGES : REMY MEISTER 2005



Grandir à Dunkerque peut avoir de lourdes conséquences sur votre avenir. Comme pratiquer sans vergogne les coutumes carnavalesques, boire vos premières bières offertes par le RSB Crew, ou apprendre backflip sur la rampe de Malo, avant d’aller martyriser les drop-rails les plus rouillés de la zone portuaire...

Growing up in Dunkerque may have a lot of consequences on one’s future. Like practicing the infamous Carnaval tradition, drinking your first beers with local heroes and members of the RSB Crew, or learning how to backflip on the mini ramp on Malo’s beach, right before destroying the most dangerous drop rails of the port area.

En savoir plus 771 commentaires
, , , , ,